Sorti il y a déjà plusieurs mois, “We Cut the Night” d’Aaron est l’album de la semaine. Chronique.

À l’approche des fêtes, je tiens à faire le tour de quelques opus intéressants qui ont été publiés dans l’année et qu’il ne faut pas oublier. Cette semaine, je reviens sur l’album d’Aaron “We Cut the Night”. Porté par les titres “Onassis” et l’excellent “Blouson noir”, le disque est actuellement défendu sur scène, dans le cadre de la tournée du groupe.


Sorti en septembre, l’album “We Cut the Night” est sombre, pop et sonne mélancolique. Cette couleur bleue nuit portée par des basses et la voix du groupe pèse lourd, nous entraînant dans l’émotion souhaitée. Le côté électro est vraiment enivrant et montre de suite la qualité du disque. Parfaitement produit, ce disque nous entraîne dans une ambiance inédite avec ce côté sombre qui est splendide. Appréciant fortement les synthés, je ne peux que succomber. Des morceaux comme “Blouson noir” ou “We Cut the Night” sont des chefs-d’oeuvre, des titres comme on rêve d’en entendre plus souvent. Je retiens également “The Leftovers” qui pourrait facilement être un tube.

Cet article a été rédigé en premier sur l’ancien site de Music Shaker. Pour voir l’article complet, cliquez sur le lien suivant : L’album de la semaine: Aaron avec “We Cut the Night”

Facebook 0 Linkedin 0 Mail