Deux ans après l’excellent album “Roulette”, Blue sont de retour avec leur nouvel opus intitulé “Colours”. Chronique.

Blue est de retour avec un nouvel album intitulé “Colours”. Plus mûres et assagies, les garçons sont devenus des hommes et le précédent opus “Roulette” marquait déjà cette maturité à travers leur musique. Le groupe nous emmène ici dans un virage loin de la pop, RNB et variété internationale en prenant un virage soul et motown. Cet album est littéralement calme et posé et nous entraîne vers un nouveau virage assez déroutant. Après un changement de maisons de disques, cet album devait être un disque de reprises mais les Blue ont choisi que 6 titres sur 10 qui constituent l’album sont des samples, à l’image de leur premier extrait “King Of The World”.


Les défauts de l’opus sont le peu de titres et ce nouveau virage où règne l’impression de découvrir un nouveau groupe et de perdre quelque chose des Blue qu’on connaissait. En revanche, le travail des garçons reste de très grande qualité. Le premier extrait “King Of The World” est un sample de l’indémodable “Stand By Me”. Il ouvre très bien la voie de l’album car le résultat est une réussite, par contre, ce n’est pas le cas pour la plupart des titres. Mes favoris restent “Home”, “Flashback”, “Special”, “If You Don’t Know Me By Now”, “Special”, “Hang On In There Baby”, pour le reste, j’ai plus de mal et surtout leur nouveau single “I Don’t Want to Talk About It” qui est un mauvais choix. En l’écoutant, vous allez observer que ces titres-là nous amènent à ce que le groupe nous proposait avant, soit par une émotion, une énergie ou une sonorité.

Cet article a été rédigé en premier sur l’ancien site de Music Shaker. Pour voir l’article complet, cliquez sur le lien suivant : L’album de la semaine: Blue avec “Colours”

Facebook 0 Linkedin 0 Mail