Dans le cadre de sa tournée, Nolwenn Leroy s’est produite à Pontarlier. Retour sur le concert.

Nolwenn Leroy va bientôt publier un nouvel album mais poursuit actuellement la tournée de “Gemme Tour”. La chanteuse s’est produite à l’Espace Pourny de Pontarlier. Retour sur cette soirée avec Music Shaker.

La soirée débute avec Ecco, une jeune chanteuse bisontine de 17 ans, révélée par la dernière saison de The Voice. La jeune artiste s’installe et vient présenter, pour la première fois, ses propres morceaux. Elle s’accompagne de son piano et de ses musiciens. Ecco nous berce de sa douce et puissante voix et enchaîne plusieurs titres comme l’excellent “Le vent se lève” qui témoigne des questions sur son avenir. Écrivant ses textes depuis plusieurs années, elle présente un texte, trouvé dans un tiroir, qu’elle a écrit il y a plusieurs années et qu’elle a bien fait de mettre en chanson, une autre pour son frère…La chanteuse, tel un oisillon, déploie ses ailes dans sa région, devant un public conquis qui participe même à ses titres. Son univers entre voix et fragilité est vraiment intéressant. Cette jeune artiste est à suivre.

Nolwenn Leroy arrive ensuite sur scène en interprétant “The Lake”, un titre de son dernier album “Gemme”. Vêtue d’un costume étincelant, elle enchaîne avec “Bien plus précieux”. Elle explique ensuite au public ce que signifie “Gemme”, le nom de son album et exprime son souhait de vouloir faire briller les yeux de chaque spectateur. Nous trouvons en effet un “Gemme” en chanson et en vision tout au long du spectacle puisque que le cœur lumineux, tel un joyau, est accroché devant un décor avec un mur de pierres. Entre l’ombre et la lumière, elle reprend aussi des titres issu de ses précédents albums comme “Juste pour me souvenir”ou “Histoire naturelle”. Elle lève ensuite l’ambiance du public en le faisant chanter sur “Trace ton chemin”, le second extrait de “Gemme”. La chanteuse prend beaucoup de plaisir avec ses musiciens. Elle nous emmène ensuite dans de lointains horizons en nous berçant vocalement avec des moments suspendus sur les titres “Amazing Grace”, le sublime “Mna Na H-Eireann (Women Of Ireland)” qui devrait venir nous bercer à chaque tournée et ”Siuil a ruin”. Après cette douce parenthèse de l’album “Bretonne”, place à sa collaboration avec Laurent Voulzy sur l’album “Histoire naturelle” avec justement le titre qui porte le nom de disque et son hymne personnel, “Nolwenn Owho”. Dédicace ensuite à la Bretagne avec “Suite SudArmoricaine”, “Brest” et “Tri Martolod”. Dos à dos avec Lena Woods (Souvenez-vous, cette talentueuse artiste qui a livré des prestations époustouflantes lors de son parcours dans The Voice) qui l’accompagne à la harpe, la chanteuse se lâche ensuite une nouvelle fois et vient même faire un tour au milieu du public.
Quittant la scène un instant, Nolwenn Leroy remonte sur scène pour un rappel. Possédant toujours une bonne ressource vocale après en avoir donné beaucoup, elle revient en douceur avec une reprise de “Landslide”, un titre qui a bercé son enfance. Dans ce moment plus intimiste, elle chante en presque duo avec Lena Woods et accompagnée à la guitare de Sébastien Chouard, le directeur musicale de la tournée. Place ensuite à un moment de nostalgie avec “Ma Bretagne quand elle pleut” avant de terminer la soirée en force avec l’excellent “Run it Down”, titre extrait de l’album “Gemme”, jamais sorti en single. Elle laisse derrière elle un public séduit.

En résumé, Nolwenn Leroy a livré un très bon concert. Il y avait de la puissance vocale, de l’énergie, des moments plus suspendus et une excellente setlist. Cette tournée est l’une des meilleures de la chanteuse. Redécouvrez ci-dessous “Trace ton chemin”, second extrait de son album”Gemme”.

Facebook 43 Google+ 0 Linkedin 0 Mail