Sophie Ellis Bextor était de passage à Brighton, dans le cadre de sa nouvelle tournée. Retour sur la soirée.

Sophie Ellis Bextor est actuellement en tournée en Grande-Bretagne, dans le cadre de son “The Song Diaries”. Elle y interprète le meilleur de ses tubes, dans des versions orchestrales, comme son best of paru il y a quelques mois. Retour sur la soirée de sa date à Brighton.

La soirée débute avec Alice Jemima, une jeune auteure-compositrice de talent qui s’accompagne de sa guitare. La jeune femme vient nous présenter des titres de son répertoire et son second album à venir. Un moment agréable avec une artiste qui sait faire glisser sa douce voix sur la musique.
Pendant l’entracte, nous voyons l’orchestre se mettre en place. Une introduction se déroule et Sophie Ellis Bextor apparaît sur scène, entonnant son tube “Groovejet”. Cette orchestration classieuse permet de mettre en avant sa voix et surtout, de donner une nouvelle lecture à ses titres qui font un peu penser à une BO de film sous cet angle. Tout en échangeant avec son public dans ce cadre intimiste, elle raconte aussi chaque histoire de ses chansons. Elle enchaîne ainsi avec de nombreux singles comme “Catch You”, “Young Blood”, “Not Giving Up on Love” ou encore, “Music Gets The Best Of Me”. Que de tubes qui nous montrent à quel point sa discographie est riche.
Sophie Ellis Bextor quitte ensuite la scène et nous voyons son groupe habituel se mélanger à l’orchestre pour proposer un coup de boost à la soirée avec des sons pop-rock et disco. La chanteuse revient sur scène et se transforme en reine du disco. Se rapprochant de son public, elle enflamme la salle avec une énergie débordante en chantant ses tubes “Take Me Home”, “Heatrbreak”, un rappel de “Groovejet” et l’inévitable “Murder On The Dancefloor”, tout en proposant un subtile cocktail disco avec un medley de reprise des tubes “Love is You” que nous retrouvons sur son best-of, mais aussi l’excellent “Young Hearts Run Free” de Candi Staton ou “Don’t Leave Me This Way” de The Communards. Elle termine ensuite son concert en gradin, au milieu du public, pour chanter le titre “Pessimist Is Never Disappointed” de son groupe Theaudience. Sans micro et accompagnée de quelques musiciens, c’est ainsi qu’elle aime finir ses spectacles. Un moment de respect avec le public qui se doit au silence pour ne pas recouvrir sa voix et un moment de communion avec ses fans.

En résumé, Sophie Ellis Bextor nous permet de redécouvrir sa discographie avec une jolie relecture de ses tubes pour célébrer ses vingt ans de carrière. Talent, sincérité, simplicité et efficacité, voici les mots pour décrire au mieux cette grande artiste.

Facebook 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail